Selon Jacques Séguéla« la publicité française est un métier plutôt replié sur sa capitale. Les Français restent très casaniers. Aux USA, c’est le contraire, les créatifs fuient les grandes villes ». En France, si on est publicitaire, il est vraiment difficile de quitter Paris

https://business.lesechos.fr/directions-marketing/communication/publicite/0302311065357-paris-et-la-pub-je-t-aime-moi-non-plus-323782.php