jargon marketing
, ,

Le jargon marketing est hermétique non seulement pour les néophytes, mais aussi, et c’est bien plus grave,
pour les professionnels…Ces mots sont devenus des maux !

« …De plus en plus de mots du marketing se résument à des abréviations connues de tous les jeunes publicitaires multilingues. Une chronique sera à remettre EOW _ comprendre pour fin de semaine (End of the week). Et EOD pour le jour même. Ces expressions sont utilisées dans toutes les grandes agences internationales par les chefs de publicités : WIP (Work in progress), TBC (To be confirmed), TBD (To be done). Expliquer quelque chose à quelqu’un se dit « On boarding » (on le fait monter à bord) et un plan de travail se dit SOW (Scope of work)…

Un publicitaire parle la langue de Shakespeare ; 50 % de son vocabulaire est anglais. Il active des insights_ les ressorts consommateurs _, distribue des GRP _ les Gross rating points qui mesurent la couverture et la répétition des contacts média _, s’assure de l’optimisation des touchpoints, c’est à dire des différents points de contact média…

La tendance s’est fortement accentuée avec le développement du digital. Une multitude de termes permettent de rendre la discipline parfaitement hermétique non seulement au néophyte, mais plus grave sans doute, auprès du professionnel non spécialisé. On a ainsi du mal à cerner ce que sont le display, le search, l’instream, l’outstream, le brandlift ou le bumperAd… On se rassurera avec les abréviations SCRM (Social consumer relationship management) ou le bel acronyme POEM (Priced owned earned media) qui apporte une touche de rêve à la discipline…
Voir l’article complet

 

Conseil en valeur de marque et positionnement, conseil en choix d’agences, Happy Match vous oriente vers le publicitaire ad hoc dans toutes les étapes de votre campagne.

Vous souhaitez la réussir ? Happy Match vous aide à sélectionner votre partenaire et vous assiste dans cette démarche. N’hésitez pas à nous contacter ici.